Le romarin - Le Rucher de l'Ours

Le romarin

Romarin en fleurs

Le Romarin ou Romarin officinal est une plante que l'on rencontre dans une grande partie du bassin méditerranéen, dans un groupement végétal de garrigue riche en arbuste et arbrisseaux, cantonné à l'étage méditerranéen inférieur depuis la cote jusqu'à 600m d'altitude environ.

Le romarin affectionne particulièrement les terrains calcaires en association avec les chênes verts, le thym et le Dorycnium, mais il peut aussi pousser sur des sols siliceux en compagnie de la lavande stoechas. 

C'est un arbrisseau de 50 cm à plus de 1.50 m de hauteur, à odeur aromatique caractéristique. Sa tige buissonnante est très ramifiée, d'où une envergure importante pouvant atteindre plusieurs mètres. Les feuilles persistantes et coriaces ont 2 à 3 cm de long pour 1 à 3 mm de large et sont enroulées sur les bords de couleur verte sur la face supérieure, elles sont blanchâtres sur la face intérieure.

Les fleurs sont d'un bleu plus ou moins pâle voir blanc et sont regroupées souvent par paires, en petites grappes terminales. La corolle forme un tube de 2 cm de long environ. Les 2 étamines violettes sont saillantes de même que le pistil est long et courbé.Du point de vue apicole, il s'agit d'une plante très mellifère, la floraison apparaît dès les premières pluies automnales et se poursuit en hiver sauf aux périodes les plus froides, elle est maximale entre les mois de février et avril.

Le romarin fournit un nectar abondant concentré (teneur en sucres pouvant atteindre 45%) et riche en saccharoses (52%). Les plus belles miellées se font en mars, avril, et peuvent être très abondantes si l'humidité de l'air est propice. Il arrive parfois que l'on puisse récolter également du Miel de Romarin en Automne. Toutes nos ruches hivernent sur le Romarin.


Découvrez d'autres origines de nos miels :


Compare 0